D'étranges halos

 

L'astre moutarde me rappelle étrangement Doris.

Elle me manque déjà terriblement.

La pureté de sa couleur a à jamais doré mon cœur.

La reverrai-je un jour ? Rien n'est moins sûr...

 

Ici, d'étranges halos encerclent tous les astres.

Réalité ? Illusion ?

 

L'ordinateur, lui, n'hésite pas une seconde.

L'atmosphère semble ici saturée en protoxyde d'azote,

provoquant non seulement fous rires incontrôlables,

mais en outre une certaine distorsion de la vision...

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    philippe (dimanche, 14 janvier 2018 18:47)

    j'adore


Fred Albarane, écrivain et artiste

31000 TOULOUSE

 

contact@fredalbarane.com